fer

Automne – Hiver : Fatigue passagère

Le sujet ayant été abordé plusieurs fois en consultations voici un petit article concernant une désagrément habituel lié au changement de saison : la fatigue.

Pourquoi est-on fatigué en automne/hiver ? Plusieurs pistes :

- les bienfaits des vacances d'été se sont estompés depuis un moment,

- la frénésie de la rentrée s'est atténuée,

- le climat humide/froid invite à rester au chaud à la maison diminuant ainsi l'activité physique pratiquée

- les journées racourcissent limitant notre exposition à la lumière du jour,

- les bonnes habitudes alimentaires de l'été semblent difficiles à maintenir..

Solutions :  3 axes où agir :

- Alimentation : équilibrée elle permet de limiter les risques de fatigue saisonnières.

N'oubliez pas de manger des FECULENTS plusieurs fois par jour : blé (et ses dérivés : pain, pâtes, semoule, boulghour, etc), maïs, riz, autres céréales (quinoa, millet, etc), pomme de terre et légumes secs, ce sont eux qui apportent quotidiennement l'énergie nécessaire au fonctionnement de votre corps.

Consommez des aliments riches en FER pour éviter l'anémie : viandes, poissons, coquillages et abats pour les animaux ; légumineuses, fruits secs et oléagineux pour les végétaux

Associez-les, sur le même repas, à des aliments riches en VITAMINE C : fruits crus frais ou en jus, légumes cuits et crus

Pensez aux aliments riches en MAGNESIUM :  cacao (non sucré), noix-noix de cajou-noisette-amande-pignon de pin, graines de coriandre et de sésame, chocolat noir, levure alimentaire..

Ne négligez pas vos apports en VITAMINE D : la principale source est liée à l'exposition solaire (faible en hiver) mais certains aliments sont intéressants tels les poissons gras (thon, saumon, sardine, etc)

N'abusez pas des boissons excitantes : thé, café, alcool et boissons énergisantes, si elles provoquent un coup de fouet, sur du long terme elles peuvent accentuer la fatigue

Pour une fiche plus complète sur les aliments à privilégier :  Tableau aliments et fatigue saisonnieretableau-aliments-et-fatigue-saisonniere.pdf (100.8 Ko)

- Sommeil : il est bon de rappeler que la fatigue est souvent liée à un manque ou une mauvaise qualité de sommeil.

Ayez des horaires réguliers que ce soit au coucher ou au lever,

Maintenez une température agréable pour la nuit (la chambre ne doit être ni glaciale ni surchauffée),

Evitez les écrans (TV, Ordinateurs, téléphone, tablettes, etc)  au moins dans la 1/2 heure précédent le coucher

Aérez régulièrement la pièce afin d'y maintenir un air propre

- Activité Physique : elle n'augmente pas la fatigue (sauf cas particulier)

Pratiquez 30mn d'activité physique modérée par jour (marche rapide par exemple)

Privilégiez vos pieds plutôt que les transports pour les petites distances

Préférez l'escalier aux ascenseurs et escalators

Sortez à l'extérieur au moins 20 mn chaque jour, cela améliorera votre humeur et favorisera la synthèse de Vitamine D